Piarres Larzabal Kolegioa

 

SACoche - Sésamath

EasyScol

Seaska

Ikastolen Elkartea


Herri Urrats

 

Lundi 4 janvier, lorsque les élèves ont pu bénéficier d'un jour de plus en vacances, l'équipe du collège s'est retrouvée pour une seconde journée pédagogique au collège même.

Vendredi 18 décembre : Dernier jour avant les vacances !!

Dès le matin, les élèves sont venus en cours en tenue traditionnelle.

Malgré les restrictions sanitaires actuelles, Olentzero a quand même offert un cadeau à chaque niveau de classe : de la culture, culture basque ! Vu que dans cette société, il n'est pas possible de se rapprocher des artistes en salles entre autres, Olentzero en a invités à venir au collège !

Le matin : 

- Olentzero a offert du CONTE aux élèves de sixième, dans les mots de Jokin et Kattalin de la troupe ELEKA.... Ils ont voyagé avec différentes petites histoires d'Afrique à Euskal Herri, en se réunissant au CDI, une heure pour les 6D et 6E et en suivant une autre heure pour les 6A et 6B. Les élèves, les yeux brillants, sont restés très attentifs aux différentes aventures contées !

- Olentzero a offert de la MUSIQUE aux élèves de cinquième, gra^ce à l'intervention de Thierry Biscarry.... Ils ont fait connaissance d'une multitude d'instruments de musique venus de tous les coins du monde entier, en s'asseyant au milieu de son exposition instrumentale. Il leur a fait écouté les différents sons, leur a donné els différentes familles et les élèves en ont même essayé pour constituer un orchestre final !

L'après-midi, les élèves de quatrième pendant une heure, et par la suite, les élèves de troisième pendant une heure aussi ont reçu d'Olentzero le BERTSU ! Sur place, ont été invités Josu Txoperena et Aitor Servier, et en "gai emaile" (donneurs de thèmes) Itxaso Mijangos, ancienne élève et Ttoni Domingi Basurco, ancienne CPE. Ils ont animé les élèves de bertus en bertsu par des jeux, des devinettes, des mises en situations sur des thèmatiques différentes : l'orientation, la situation de l'euskara, celle du COVID, de l'amour et bien d'autres.... Les élèves étaient ravis et parmi eux, Haira une élève de troisième de l'école de bertsu du collège s'est défiée aux "grands" et en a fait rire plus d'un !!

Pour terminer la journée, les boissons portées par les élèves de 5ème et 3ème et les gâteaux de rois offerts par le collège ont été partagés à tous les élèves, par niveaux de classe, avant que la dernière sonnerie retentisse !

Bonnes vacances à tout le monde ! Joyeux Noël ! Bonne année ! et bien sûr bon Euskara !

Fin novembre, le thème du concours de dessin de Noël 2020 a été proposé aux élèves du collège, à savoir : "Aurten, abenduaren 24eko gauean, Olentzero konfinatua izan da ; zer gertatuko da ?" / "Cette année, le 24 décembre au soir, Olentzero a été confiné, que se passera-t-il ?".

Dès les premiers jours de décembre, une quarantaine d'élèves s'est inscrite pour participer et concourir tous ensemble !

Ils ont eu une quinzaine de jours pour le préparer, en noir et blanc ou en couleur, au crayon à papier - feutre ou peinture, à la maison ou pendant les heures d'étude !

Une fois l'exposition de toutes les oeuvres de différents styles installée, les jurys se sont empressés de les analyser afin d'en donner les résultats.

Prenant en compte les restrictions sanitaires, la remise des prix a été faite par niveaux  !

En sixième :

1er prix :Telmo Suarez

2ème prix : Yair Palma

3ème prix : Oihan Perea

En cinquième : 

1er prix : Andrea Nevado

2ème prix : Malu De Sonis

3ème prix : Elena Sansonetti

Deux prix ont été rajoutés car ils ont obtenu de très bons résultats aussi

4ème prix : Eñaut Jauregui

5ème prix : Maitane Mioque Urkia

En quatrième / troisième : 

1er prix : Ainhoa Biscay et premier dessin du collège !

2ème prix : June Palma

3ème prix : Martxel Aguirre

Les élèves classés ont reçu des pettis cadeaux (des entrées cinéma, des carnets, des crayons de couleur, des feutres, scotchs originaux, stylos...) et tous ceux qui ont été classés en quatrième place ex-aequo ont reçu un chocolat de Noël chacun !

Félicitations à tous les artistes qui y ont participé !

Du 7 au 11 décembre, la troupe de théâtre AXUT est restée en résidence une semaine au collège. Ce séjour est le quatrième, après le théâtre d'Hendaye et il y a deux semaines au Lycée Etxepare de Bayonne.

La troupe prépare une nouvelle pièce nommée "AMUA", une histoire d'amour qui se déroule entre les forêts et la montagne d'Iraty. Ana a invité ses deux amoureux Aitor et Txolarre à venir passer un week-end dans un chalet d'Iraty. Mais chacun pense être seul à avoir reçu l'invitation. Cela fait plus de 20 ans qu'ils ne se sont pas revus...

Cette pièce est travaillée par 3 acteurs : Ana (Maite Larburu, qui est aussi chanteuse et musicienne), Txolarre (Manex Fush) et Aitor (Ximun Fush, metteurs en scène aussi).

La troupe pense que le vernissage de cette pièce aura lieu au printemps, précisément le 5 mars à Larceveaux dans la salle Larzabal et dans plusieurs autres villes aussi.

En attendant, les élèves, par classe, accompagnés de leur enseignant ont eu le privilège d'assister à une répétition. Quel honneur !

Un grand merci à tous les membres de la troupe AXUT pour cet apport enrichissant à nos élèves et bon courage pour la suite ! A bientôt sur scène pour la découverte de toute la pièce de théâtre AMUA !

Mardi 8 décembre en dernière heure, les enseignants du Lycée Maritime ont présenté leurs formations aux élèves de 4ème et 3ème.

Dans une première partie, ils ont tout d'abord présenté le Lycée Maritime et ce qu'ils y proposent :

- Du CAP au Bac Pro

- Le Bac Pro maritime

- Les stages professionnels proposé sur 12 ou 18 semaines

- La formations au adultes

Par la suite, Daniel Darantcette, responsable de l'éléctro-technique, a pris la parole. Chef mécanicien pendant 20 ans, il en est devenu professeur. Avant de s'exprimer, il leur a montré deux vidéos concernant les métiers de chef mécanicien sur Ferry et mécanicien sur bateau de pêche.

1- Chef mécanicien sur Ferry : Personne navire responsable de tous les aspects techniques du navire, qui gère notamment les moteurs principaux, coeur du bateau. L'équipe y travaille en synergie ; c'est une deuxième vie, une deuxième famille complètement déconnectée de la première, ce sont 2 vies à part.

2- Mécanicien sur bateau de pêche : c'est un mécanicien qui a quitté la côte pour finir sur le large ; il arrive en machine et son retour n'est prévu que 15 jours après ; il vérifie régulièrement les niveaux d'huile, d'eau, il fait des rondes en machines pour constater les fuites, il monte sur le pont aussi, il prépare à manger à l'équipage...etc... IL doit avoir des compétences en mécanique, hydraulique, électricité, il lui faut de la patience. Petit inconvénient, le bricolage effectué doit être fait de jour et de nuit, la rémunération n'est pas si élevée, mais par contre, il a une vue sur la mer tous les jours.

Dans ces métiers, il faut aimer la vie de marin, aimer partir et montrer sa motivation.

Au niveau du cursus professionnel, il est possible de :

--> entrer en seconde professionnelle après la troisième pour obtenir un premier brevet maritime (250 kms), où une formation de base de 1er niveau est proposée (secourisme, équipements...) pour obtenir le CFDS (Certifcat de Formation de Base en Sécurité)

--> en allant jusqu'à la terminale, l'élève peut obtenir son BAC Pro (750 kms)

--> en poursuivant ses études en BTS (5 ans d'étude), il peut obtenir un diplôme supérieur en marine marchande.

Pour terminer, il a insisté que des filles aussi prennent ce chemin !

Samedi 5 décembre, pendant qu'Ilune Dufau et sa famille étaient sur le plateau de télévision Téléthon, le fronton de Ciboure s'animait sous une pluie battante.

D'un côté, sa famille tenait le stand de vente de gâteaux, d'un autre, les licenciés de l'association Ur Joko se défiaient sur les trainières, et sous les petits chapiteaux, les musiciens de l'école de trikititxa, les élèves chanteurs de 5ème et les meilleurs copines de 4ème, les pieds trempés mais le coeur chaud, étaient prêts à offrir leur surprise en direct !

Il y avait des techniciens de télévision partout, des micros, des caméras, des présentateurs.... Et d'un coup, c'était leur tour ! Lorsque les premières notes des trikitxa ont retenti, les élèves ont chantonné les paroles écrites par Odei Barroso, qui a son tour a parlé à Ilune, ensuite a eu lieu le témoignage de ses meilleurs amies, pour finir tous ensemble, haut et fort avec un "maite zaitugu Ilune !" (nous t'aimons Ilune !)

Ce fut un moment intense mais précieux qu'ont vécu les élèves du collège ainsi qu'Ilune et sa famille, de puis Paris lors de ce duplex en direct.... et en plus en euskara !!

Enfin, les élèves ont pu se retrouver au chaud dans la salle du coneil de la Municipalité de Ciboure qui leur a offert un verre d'amitié à partager ; c'était l'occasion d'échanger les ressentis de chacun et notamment devant la caméra de la télévision locale Kanaldude ; pour voir le reportage, cliquer ici.

Bravo à tous ceux qui ont participé à cette belle surprise !

Le jeudi 3 décembre, le collège a fêté la Journée Internationale de la Langue Basque. Les différentes initiatives ont débuté avec l'événement Euskaraldia, dont le festival de cinéma proposé à tous les élèves, entre autres.

Même si les conditions sanitaires n'ont pas favorisé la journée banalisée prévue du jeudi 3 décembre, le programme de départ a été modifié afin d'en faire une journée spéciale tout de même.

C'est pourquoi, le temps que les élèves de 3ème visitent le Lycée Etxepare de Bayonne, les élèves des autres niveaux leurs ont préparé une surprise. Ils ont écrit à Olentzero et Mari Domingi pour demander un cadeau spécial cette année : vu que le couple sera confiné la nuit du 24 décembre, le cadeau souhaité cette année est que tous les élèves ayant des examens puissent officiellement les passer en euskara.

L'après-midi, tout le collège s'est mis en réseau et a joué au célèbre jeu "Egunean Behin", par groupe de classe, qui ont concouru pendant 2 heures.

Mais comme précisé précédemment, la Journée Internationale de l'Euskara n'est pas qu'une journée pour fêter notre langue, mais un jour de revendication. Le collège demande donc à Olentzero et Mari Domingi d'amener ces courriers à Paris, au député Paul Molac, engagé pour la défense des langues minoritaires afin de les diffuser à l'Assemblée Nationale. Le collège espère que le BEPC en euskara ait sa place parmi la loi qui sera débattue par les députés, en avril prochain.

Le week-end Téléthon s'approchant et avec l'aide de la Mairie de Ciboure, le jeudi 3 décembre a été dédié à la sensibilisation autour de l'handicap avec l'intervention des membres des associations Valenti Haüy et APF Handicap.

La classe de 4B concernée par l'événement a été scindée en 2 groupes de plusieurs mini sous groupes afin de participer aux différents ateliers : utilisation du fauteuil roulant et de la canne blanche, se mettre à la place d'un aveugle ou en situations de déficience visuelle (lecture du braille, toucher de jeux et tissus...), habillement à l'aide d'un seul bras, se mettre en condition de difficultés d'élocution...

Les élèves sont restés très attentifs, très motivés et ont participé activement. Parmi eux, Ilune Dufau, élève atteinte du Syndrôme de Wolfram, s'est exprimée : "Je suis vraiment contente d'avoir participé à ces ateliers notamment celui du fauteuil roulant ; cette sensibilisation permet à mes camarades de ressentir les conséquences d'un handicap, par exemple ce que c'est de ne pas bien voir..."

Pour terminer, tout le groupe de 4B s'est réuni pour faire un bilan des différents ressentis, les appréciations ont été très satisfaisantes juste avant la photo de groupe.

Un grand merci aux membres de l'association Valentin Haüy, APF Handicap et la Mairie de Ciboure pour son aide !

Jeudi 3 décembre, les élèves de 3ème avaient un rendez-vous lié à leur orientation : la visite du Lycée Etxepare à Bayonne !

Dans un premier temps, ils ont effectué une visite guidée du Lycée grâce à l'aide d'anciens élèves : réfectoire, internat, différents lieux d'activité physique et sportive, le foyer principal, le CDI, l'entrée principale, les bureaux de CPE et des éducateurs, la salle d'étude, l'administration,la salle des professeurs, le bureau d'orientation, les salles de classe qui portent le nom des montagnes ou de fleuves, l'étage de la 3ème Pro, les vestiaires, le gymnase et le bilxoko. Il leur a été souligné qu'ils allaient apprendre à devenir autonomes et responsables.

D'autre part, les professeurs et élèves du lycée leur ont présenté le fonctionnement : l'emploi du temps, les nouvelles matières, l'organisation du réfectoire, les différentes filières et la nouvelle réforme, les différents ateliers d'animation, les activités extra-scolaires...

Vers midi, ils ont repris le bus afin de venir déjeuner au collège.